Etat des lieux : quelles sont les astuces à ne pas oublier ?

Parmi les démarches nécessaires pour une location, on retrouve l'état des lieux qui représente le document officiel qui permet de tracer l'état du logement avant et après la mise en location.

Sur ce document doit figurer des informations concernant les deux parties de cet investissement locatif, ainsi qu'une description du logement en question.

Pour que l'état des lieux d'entrée ou de sortie soient établis correctement, voici les astuces qu'on vous recommande d'appliquer :

  • Vous devrez vérifier que la luminosité du logement soit bien ajustée de manière à analyser facilement les pièces.
  • Il ne faudrait rater aucun éléments composant les pièces, du sol au plafond.
  • Évitez d'utiliser des termes trop généraux pour décrire l'état du logement.

Suivez notre guide : https://www.pleinlesfouilles.com/etat-des-lieux pour vous renseigner sur les situations possibles.

Est-il possible de modifier l'état des lieux ?

Puisque le locataire doit être présent lors de l'établissement de l'état des lieux d'entré et de sortie, il a donc logiquement le droit d'apporter certaines modifications à ce dernier !

En effet, la loi Alur-Duflot propose au locataire un délai de 10 jours dans lesquels il peut ajouter les modifications et rectifier l'état des lieux d'entrée.

Ce n'est pas vraiment rare de trouver des locataires qui remarquent des défauts dans le logement en location dès les premiers jours, le bailleur devra donc accepter cette rectification légale.