reunion de travail portage ou micro-entreprise

Peut-on cumuler le portage salarial et la microentreprise ?

Sommaire:

Le portage salarial et la microentreprise sont deux statuts complètement différents, mais est-il profitable de les cumuler ? Si on agit correctement, on aura sûrement droit à divers privilèges, cela dit, on doit faire attention aux limites du cumul. Voyons tout cela en détail !

Quelles sont les règles qui s’appliquent au portage salarial ?

Le portage salarial se base avant tout sur la relation tripartite entre une entreprise porteur, un salarié et un client. Cette pratique implique la signature d’un contrat de travail et un autre de type commercial.
Notez que le salarié porté doit posséder un diplôme de bac+2 au minimum. À cela s’ajoute une expérience professionnelle de 3 ans ou plus. Ce travailleur est libre de choisir l’entreprise avec qui il veut travailler dans ce genre de situation.

Le point sur le statut d’une micro-entreprise

La création d’une micro-entreprise vous donnera certainement le statut de micro-entrepreneur. Vous allez pouvoir profiter de différents avantages fiscaux en optant pour ce statut professionnel. À cela s’ajoutent des formalités administratives plus simples.
Vous êtes libre d’exercer une activité libérale ou commerciale, mais aussi artisanale avec votre micro-entreprise. Prenez le temps de choisir l’option qui vous convient le mieux. Il faut noter que vous pouvez réaliser votre activité à titre complémentaire ou principal selon vos envies.

Les avantages à profiter sur le cumul de ces deux

Le cumul du portage salarial et de la microentreprise offre avant tout un important avantage sur la TVA. Vous profiterez sur ce point d’un véritable privilège commercial. Vous allez pouvoir laisser une entreprise de portage gérer vos activités sur le plan administratif et comptable. Cela implique normalement les missions avec de gros contrats.
Vous pouvez toujours vous présenter avec votre micro-entreprise pour répondre aux appels d’offres sur les marchés publics. Votre statut de micro-entrepreneur vous offre la possibilité de tester de nouveaux marchés quand vous le souhaitez.

Vous devrez faire attention à certains points

Il ne faut pas négliger les relations salariat-entrepreneuriat avant de cumuler vos activités. Il vous est de ce fait défendu de concurrencer l’entreprise de portage que vous avez choisie. Vous devrez en effet laisser votre entreprise de côté à un certain moment. Il faudra aussi faire attention à ne pas divulguer la moindre information confidentielle liée à votre entreprise de portage.
Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à bien relire le contrat avant de poser votre signature.

Dans quel cas le cumul peut-il être conseillé ?

Vous pouvez parfaitement opter pour le cumul si vous avez deux activités distinctes. Vous devrez alors vous assurer que celles-ci n’ont pas les mêmes obligations. Cela est aussi valable pour les contraintes auxquelles vous devrez faire face.
Il ne faut pas oublier que le cumul permet de profiter pleinement de vos activités. Vous pouvez ainsi proposer des formations si la société de portage intervient dans ce domaine.

Le cumul peut être transitoire

Il faut noter que le cumul n’est pas définitif. Il est plus judicieux de vous en servir de manière transitoire. Cela est dû au fait que la réalisation de certaines activités nécessite la présentation d’un statut solide et parfaitement clair. Certains de vos clients peuvent aussi insister sur ce point. C’est pour ces raisons qu’il ne faut pas miser définitivement sur le cumul. Il faut savoir vous arrêter à un certain moment et mener vos activités comme vous le souhaitez.

A lire aussi:  Sous traitance en portage salarial

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Êtes-vous familier avec le concept du portage salarial ? Ce modèle entrepreneurial et d’emploi possède de nombreux atouts. Par sa souplesse et sa sécurité, il constitue une excellente alternative pour les professionnels autonomes qui ne souhaitent pas endosser les responsabilités administratives et juridiques liées à la création d’une entreprise. Découvrons c’est quoi l’avantage du portage salarial ?

A l’instar des travailleurs indépendants, le salarié porté bénéficie d’une grande flexibilité. Il est libre de choisir ses missions, de négocier ses tarifs et de gérer son emploi du temps. Il se focalise sur son cœur de métier, délaissant l’aspect administratif à sa société de portage qui prend en charge la gestion de ses facturations et de ses frais professionnels.

Par ailleurs, exempt de la couverture sociale des travailleurs indépendants, il jouit de l’enveloppe de protection sociale des salariés classiques, chose que ne permet pas le statut d’auto-entrepreneur. Cela signifie que ses droits au chômage, à la retraite et à la prévoyance sont préservés.

Enfin, le portage salarial est une formidable opportunité d’élargir son réseau professionnel. En intégrant une société de portage, le professionnel autonome intègre une communauté de salariés portés. Échanges d’expériences, collaborations sur des projets sont autant d’occasions de renforcer son réseau.

Comment fonctionne le portage salarial ?

S’établir comme salarié porté requiert l’adhésion à une société de portage salarial. Pour ce faire, une convention de portage est signée entre le professionnel et sa société de portage, convention qui définit les termes de cette collaboration.

Fondamentalement, le consultant autonome trouve une mission, fixe ses honoraires avec son client, puis présente une fiche de mission à sa société de portage. Après validation, la mission peut commencer. La société de portage envoyant au client un contrat de prestation.

Une fois la mission accomplie, la société de portage facture le client et rémunère le consultant sous la forme d’un salaire, après déduction de ses frais de gestion. La société est ainsi mandataire du salarié porté, effectuant en son nom, l’ensemble des démarches administratives : facturation, recouvrement, déclarations sociales ou fiscales.

Le salarié porté est par conséquent, exonéré de l’endidement lié au statut d’indépendant. Émancipé, il se concentre sur ses missions, développe son expertise et sa clientèle tout en conservant la sécurité sociale du salarié traditionnel. Effectivement c’est une manières d’exercer sa profession en toute indépendance mais avec la protection sociale d’un employé standard.